VMWare Horizon Mirage | Exécuter un rapport d’intégrité

Rédigé par O. Clotaire Aucun commentaire
Classé dans : VMWare Mots clés : VMWare, Horizon Mirage, Sauvegarder, Restaurer

Avant de commencer, vérifiez la configuration du fichier VolumeConfig.xml dans l'article Réparer les CVD d'un volume automatiquement. Il permet d'effectuer la maintenance corrective automatisé de vos volumes. Cette configuration sera utile au quotidien.

Si vos volumes n'ont pas pu être réparé automatiquement, lisez avec attention ce qui suit.


Afin de pouvoir vérifier les erreurs d’intégrité d'un volume défectueux, il vous faut (l’autorisation de votre client pour) suspendre toute l’activité sur les CVD, et cela pendant deux jours à une semaine pour une capacité de 8 To.

Nous pouvons avoir besoin de trois types de vérification des inconsistances :
- BaseImageIntegrity : pour le Base Layer et les AppLayers.
- SisIntegrity : pour les volumes.
- CVDIntegrity : pour les CVD.

Vérification d'un volume LUN ou en partage

 Suspendre l'activité des CVD en les mettant sur Suspended.

 Démonter le volume à vérifier via un clic droit, puis Unmount.

Si votre cas concerne un volume en dysfonctionnement, vous pouvez déplacer les CVD du volume défectueux vers le volume nouvellement créé.
Il faut savoir que le déplacement des CVD, pour une volumétrie d'environ 8 To, plus la vérification via le script de SysIntégrity peut être très long.

■ Lors de l'arrêt des volumes, il est très important de stopper les services Mirage au préalable.
■ Les serveurs de gestion MongoDB doivent être en position Down.
■  Le volume \\NomDuNouveauVolume2 doit indiquer qu'il est Unmounted
■ Le lien HAProxy doit être coupé.
 Vérifier l'intégrité du volume. Lancer la commande à partir du serveur de management mirage en tant qu’administrateur.
C:\Program Files\Wanova\Mirage Management Server\Wanova.Server.Tools.exe SisIntegrity \\chemin_du_volume
Il existe trois options lors de l'exécution du script SIS Integrity :
 -fix : Correction automatique des comptages de référence et des entrées SIS non utilisées
 -online : Vérifie le SIS sans arrêter les services (vérification partielle, correspondance signature-données)
■ -full : Comprend la vérification des données pour le contenu SIS
Prenez en compte qu'il ne faut pas arrêté un Sysintegrity en cours. Cela provoquerait de nouveaux problèmes d’intégrités, surtout si ce volume n’est pas sur un LUN dédié.

Activez 2 ou 3 CVD afin d'analyser s'ils finissent leur update.

■ A la fin du rapport d'intégrité, ce rapport génère une sauvegarde dans un fichier *.zip. qu'il faudra transférer sur le ftp de VMWare pour une analyse corrective.

Attention :
La bonne pratique serait, dans un premier temps, de vérifier le SIS sans arrêter les services (vérification partielle, correspondance signature-données). Il faut donc exécuter le scan en ligne en utilisant le commutateur -online au lieu du commutateur -full. Le serveur peut rester en ligne et continuer à fournir un service aux clients. 

Sinon, démontez le volume et exécutez une analyse hors ligne avec l' aide du commutateur -fix. Ceci complète la vérification SIS et corrige les incohérences de référence du volume. 

Exemple : 
Wanova.Server.Tools.exe SisIntegrity -online -output c:\SisintegrityVolumeX.txt \\NomDuServeur\NomDuVolume

■ Si les services ne sont pas stoppés avant, cela réagit comme si nous arrachions le volume en pleine écriture. Cela provoquerait des problèmes d’intégrité.
Vous pourriez avoir des messages vous informant des erreurs causés, comme par exemple : 
■ SIS transaction log was not closed properly
■ Vous auriez peut-être plusieurs erreurs Volume load detected par jours, car les I/O ps délivrés seront insuffisants.
■ Certains postes sur un volume peuvent être bloqués sur l’activité Initializing Layer Update suite à un Update App Layers ou à un Assign AppLayer.
■ Les App Layers qui tournent en boucle sur certaines machines. 
■ La signature d’un ou plusieurs fichiers pourront être erronée.

Vérification d'un AppLayer

 Cette commande se lance à partir du serveur de management mirage en tant qu’administrateur.
Lancer  la commande : 
Wanova.Server.tools.exe baseImageIntegrity –o c:\nom_applayer.log <volume_Mirage> <id_applayer><version_applayer> -fix  <nom_du_serveur_mirage>
On retrouve les traces d’exécution dans le fichier de log  créé via la commande ainsi qu’au niveau de la mmc Mirage dans les logs events

Vérification d'un CVD

Si vous remplacer un volume suite à son dysfonctionnement, il peut y avoir des inconsistances. 

Attention :
La vérification de l'intégrité d'un CVD (CVD Integrity) est possible, mais il est fortement recommandé d'utiliser la méthode de vérification et de résolution des problèmes d'intégrité du volume du SIS Integrity (Single-Instance Storage, stockage d'instance simple). 
Le SIS Integrity devrait être exécuté lors des messages Critiques ou de "Warning" des volumes. 
Le volume doit être à l'arrêt !

Exemple pour un CVD, en faisant Manage CVD > Run CVD Integrity :



Présentation des trois arguments correspondants :

 Check Only : 
Génère le rapport d'intégrité qui vérifie les dysfonctionnement du CVD sans réparation.
Wanova.Server.Tools.exe CvdIntegrity -o filename Mirage_storage_volume cvd_ID
■ Fix For Upload : 
Génère en plus du rapport, une réparation de l'upload en cours en le téléchargeant à nouveau.
Wanova.Server.Tools.exe CvdIntegrity -o filename Mirage_storage_volume cvd_ID -fixforupload
■ Fix For Restore : 
Génère une réparation lors d'un problème de restauration du CVD.
Wanova.Server.Tools.exe CvdIntegrity -o filename Mirage_storage_volume cvd_ID -fixforrestore
■ -o : dirige la sortie vers un fichier nommé nom de fichier
■ Mirage_storage_volume : est le chemin d'accès au volume de stockage Mirage.
■ cvd_ID : est le numéro d'identification du CVD que vous souhaitez vérifier.

Emplacement du rapport d'intégrité du CVD en cours :



Lecture du rapport d'intégrité du CVD :



Ouverture du rapport d'intégrité du CVD :



Vérification d'un Base Layer

■ Il faut s'assurer qu’il n’y ait aucune activité réseau sur le LUN en question afin d’éviter la surcharge pendant la correction.

■ Vous pouvez effectuer un BaseIntégrity sur le Base Layer pour y confirmer si il y a un souci d’intégrité :
C:\Program Files\Wanova\Mirage Management Server>Wanova.Server.Tools.exe BaseImageIntegrity -o c:\temp\BICheckOnlyVolume1.txt \\NomDuVolumeDefectueux1 10 1.0
Copyright (c) 2008-2016 VMware, Inc. All rights reserved Warning: These tools are not officially supported Starting server tool - BaseImageIntegrity,-o,c:\temp\BICheckOnlyVolume1.txt,\\NomDuVolumeDefectueux1,10,1.0 Processing BI 10 ver 1.0, writing output to c:\temp\BICheckOnlyVolume1.txt Running in read-only mode Files processed: 106949 Integrity check completed successfully for BI 0 10 1.0 Created server event for 'BaseImageIntegrity', event id:  2282605. 
C:\Program Files\Wanova\Mirage Management Server>
■ Après la vérification du Base Layer sur son ancien volume, copiez ce Base Layer vers le nouveau volume créé.

■ La copie vers celui-ci aura peut-être corrigé le Base Layer. Mais vérifiez quand même le Base Layer copié sur le nouveau volume. Vous pourrez alors supprimer le Base Layer de l'ancien volume corrompu.

Vérification à partir d'un ordinateur

Cette commande est à exécuter :
C:\Program Files\Wanova\Mirage Management Server\Sysreport_full.cmd


Remarques : 

- Si vous avez deux serveur de management et que l'un d'entre eux est trop sollicité, vous pouvez lui supprimer la fonctionnalité Mirage Server sur l'un d'entre eux.

- Mirage Server demande 16 Go de RAM et Mirage Management demande au minimum  8 Go de RAM. Le fait d’avoir les deux sur le même serveur fait que vous allez devoir ajouter 8 Go au 16 Go déjà en place afin qu’il soit moins sollicité.

- Il ne faut pas remonter les volumes de Mirage tant que cette maintenance n’est pas terminée.

- Pour les rapports de CVD problématiques que vous allez transmettre à VMWare... Il ne faut pas annuler les tâches en cours car cela empêche un diagnostic correcte.

- En ce qui concerne les informations Wanova.Common.Exceptions.SharingViolationException : 
Il faut diriger les recherches vers les logiciels de protection des postes concernés. Il faut aussi chercher si il y a un problème d'exception dans la politique de stratégie.

- Si le SysIntegrity tourne en boucle (plusieurs signatures répétitives), vous pourrez le stopper.

- Le script d'intégrité SIS se trouve dans le fichier Wanova.Server.Tools.zip.

- La procédure d'intégrité SIS peut également être exécutée à partir de C:\Program Files\Wanova\Mirage Server.

- Pendant l'exécution du script de vérification de l'intégrité, les CVD résidant sur le volume sont interrompus et les couches de base stockées sur le volume ne sont pas accessibles.

- Un résumé de la vérification d'intégrité SIS s'affiche lorsque le script est terminé.

A PROPOS

  • Grace à mon expérience dans les Systèmes d'Information, j'ai le privilège de partager mon expérience en les centralisant sous la forme d’une base de connaissance.
  • Parfois certaines de nos questions ne trouvent pas toujours de réponse. Le domaine de l’informatique évolue rapidement, il est alors important de pouvoir profiter des solutions déjà expérimentés.
  • Ce site sera de plus en plus accessible.
  • Je vous remercie d’avance pour vos éventuelles remarques constructives permettant son amélioration.

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est le cinquième caractère du mot h0rzia4t ?

Fil RSS des commentaires de cet article

↓